Impostures pièce chorégraphique de KD Danse

Pièce corégraphique pour 4 danseurs

Impostures

 

Impostures explore « les prisons gestuelles » du monde libre. Qu’est ce qui nous emprisonne, nous hommes et femmes a priori libres ? Qu’est ce qui nous coupe ainsi en morceaux, sans harmonie ni sens? Les « non » qui dirigent notre vie sont comme des barreaux, qui un à un cloisonnent le champ des possibles et nous enferment dans nos prisons individuelles et collectives, réduisant considérablement le geste, la créativité, la pensée, la libre expression.
L'origine d'Impostures provient d'une intervention dans un quartier de femmes à la maison d'arrêt de Nice. Ce travail a conduit à une réflexion autour des modifications du corps et d'esprit lorsqu’il se retrouve dans un espace confiné. Cette création ne porte pas sur le monde carcéral, et pourtant inévitablement, il s'en approchera. La liberté n'a-t-elle de sens que derrière des barreaux ?

Équipe artistique

  • Chorégraphe: Kirsten Debrock
  • Danseurs : Damien Dreux, Déborah Lary, Thomas Regnier et Loriane Wagner
  • Design sonore: Olivier Soliveret
  • Création lumière: Laetitia Orsini
  • Regard extérieur : Michel Vincenot
  • Administration de production : Isabelle Cazien
  • Développement et diffusion : Maïa Jannel

PRESSE :

« Avec Impostures, on en prend carrément plein la figure: ... [U]ne oeuvre de Kirsten Debrock très aboutie, jusqu'au boutiste, d'une puissance remarquable, ...... Les danseurs - Damien Dreux, Deborah Larym ,Thomas Regnier et Loriane Wagner - sont tous très convaincants tant ils mettent d'eux-mêmes dans leur interprétation. Vraiment, une oeuvre d'une grande force. » - Thierry Devienne, dans Midi Libre.

« Kirsten Debrock ... développe un ballet de l'évitement. La danse, ici, n'a pas comme ressort le contact mais l'esquive.... Cette danse très lente, contenue, parfois déchirée par des moments de violante agitation, où les gestes sont millimétrés, ... nous plonge dans une fascination un peu hypnotique qui rend attirant cet évitement ....[O]n se dit qu'il y a plus de beauté dans la lenteur du désir inassouvi que dans le déchaînement des corps et que cela peut être inoubliable. - Jean Pougnet, dans Olé.

Soutiens :

Avec le concours de la D.R.A.C. Languedoc Roussillon, la Région Languedoc Roussillon et le Département de l'Hérault.
En coproduction avec la Cigalière de Sérignan, la Communauté des Communes des Monts d'Orb et le théâtre le Péricope de Nîmes. Ce spectacle reçoit le soutien de Réseau en Scène Languedoc-Roussillon dans le cadre de son accompagnement au collectif En Jeux.

 

Impostures
Impostures
Impostures
Impostures
Impostures
Impostures
Impostures

 

UA-67557166-1